LA 2ÈME ANNÉE A COMMENCÉ: ENTRETIEN AVEC JONAS, ASSISTANT EN PROMOTION DE L’ACTIVITÉ PHYSIQUE ET DE LA SANTÉ

Retour à tous les rapports

«Bientôt, je serai responsable d’une partie de l’entraînement de groupe».

Jonas Neukomm a déjà un an d’apprentissage derrière lui. Ce futur spécialiste de la promotion de l’exercice physique et de la santé travaille au centre de formation MFIT à Schaffhouse. L’an prochain, il expliquera aux aspirants apprentis en quoi consiste la formation.

Comment te sens-tu au terme de ta première année d’apprentissage?
De plus en plus à l’aise. En particulier parce qu’à présent, je connais mieux mes collègues. Et je ne crains plus d’aller vers les gens que je ne connais pas encore. Je me suis habitué à tutoyer tout le monde, y compris les personnes plus âgées que moi, comme c’est la règle dans le monde du fitness.

Qu’as-tu appris?
À l’école, nous avons des cours avec un médecin et avec des physiothérapeutes. C’est passionnant de découvrir la structure du corps et le fonctionnement de l’appareil locomoteur. Nous avons aussi appris ce qu’il fallait faire lorsque quelqu’un se blessait.

La formation est exigeante?
Plutôt, oui. Chaque semaine, nous avons un à deux tests et beaucoup de devoirs. Mais jusqu’à présent, tout se déroule parfaitement bien et je n’ai de problèmes dans aucune matière. Mais les allers-retours de Schaffhouse à Bâle deux jours par semaine sont fatigants.

Quel est le programme de la deuxième année?
Jusqu’à présent, j’ai accompagné des entraînements individuels. À partir de l’an prochain, je serai responsable d’une partie des entraînements de groupe, je prendrai en charge l’échauffement et les étirements à la fin des séances. Je le fais pour le cours «Body Pump» que j’aime beaucoup suivre. En troisième année, je pourrai diriger un cours tout entier.

Faut-il prendre sur soi pour présenter des exercices devant un groupe?
Un peu, oui. Mais heureusement, nous nous exerçons à l’école. Parfois, nous devons même présenter des chorégraphies devant la classe. Au début, j’ai trouvé ça un peu pénible, mais aujourd’hui, ça ne me pose plus aucun problème.

Accueillerez-vous un nouvel apprenti en août?
Seulement l’année prochaine. Mais les aspirants apprentis arriveront bientôt. Mon supérieur m’a dit que je devrai participer à la journée d’information et à l’encadrement. Cette perspective me plaît beaucoup.

Tu adores jouer au football. Te reste-t-il du temps pour le faire en plus du travail?
Avant mon apprentissage, je faisais partie des juniors du FC Schaffhouse et je m’entraînais jusqu’à cinq fois par semaine. Mais avec ma formation, ce n’est plus possible. Aujourd’hui, je m’entraîne trois fois par semaine au Spielvereinigung Schaffhausen. Le football reste extrêmement important pour moi. Lorsque je rencontre des collègues, nous discutons presque toujours des matchs.

Jonas donne des informations sur son quotidien tout au long de son apprentissage. Après 100 jours.